top of page

Mon approche intégrative en sophrologie




En général, les patients viennent consulter lorsque les stratégies apprises dans le contexte de souffrances passées, et presque toujours généralisées à d'autres contextes ne fonctionnent plus actuellement. Par exemple, si une personne avait appris dans son milieu d'origine, que l'une des façons d'amadouer l'autre dans des situations de conflit est de devenir séductrice, il se pourrait que cette stratégie ne fonctionne plus à l'intérieur de sa dynamique de couple actuelle. Elle se retrouve donc privée de sa stratégie dans les situations de conflit et un malaise significatif s'ensuit. Il est aussi possible que la stratégie apprise fonctionne encore, mais comporte des coûts personnels beaucoup trop élevés. Un exemple classique de cette situation est la stratégie du perfectionnisme. A l'origine le contexte de vie d'une personne comportant moins de responsabilités peut permettre de fonctionner selon des critères perfectionnistes sans trop en sentir le poids. Toutefois, à mesure que la vie de la personne amène de plus en plus de responsabilités, dans plusieurs sphères de vie, et que ces responsabilités sont rencontrées avec le même esprit de perfection, l'ampleur de la tâche devient impossible à gérer et l'écrase. L'individu tombe alors en état d'épuisement. Sa stratégie, restée la même, n'est plus viable dans le contexte actuel. Finalement, les gens peuvent venir consulter en raison d'une mémoire traumatique, réactivée par une situation récente. C'est notamment cet état d'envahissement personnel que je tends à accompagner en séance. Je définis le succès thérapeutique comme un changement transformateur, dont l'objectif ultime est le désapprentissage, à un niveau profond, qui déclenche une croissance psychologique et une résolution véritable des thèmes de détresse émotionnelle, donnant ainsi naissance à une nouvelle sagesse envers soi-même et le monde, de manière naturelle et non forcée. On parle en sophrologie de nouveau regard.




Comments


bottom of page